ERIC AVENTURIER

56355253_10157069413034719_2364546991582609408_n.jpgSalut à toutes et à tous,

Voici une interview d’une personne qui nous suit depuis un moment et qui est devenue intervenant lors des Apéros Winner.

On commence donc avec un Aventurier Indépendant : Eric Hebting.

Hobbiton
Eric à Hobbiton

Mais qui est donc ce Eric?

Il est aventurier indépendant, il aide les gens à augmenter leurs niveaux de bien-être à l’intérieur avec du développement personnel, à l’extérieur avec un style de vie sain et financièrement avec un modèle d’entreprise collaborative.

C’est quoi un aventurier?

« Un aventurier c’est quelqu’un qui ose être authentique, qui ose aller à contre courant dans un monde conformiste et ose être qui il est. Qui s’engage pour réaliser ses rêves et qui peut faire preuve d’audace, de persévérance et de flexibilité, c’est quelqu’un qui est différent et disruptif.

Partir à l’aventure c’est faire le premier pas et sortir de sa zone de confort intelligemment, en faisant un pas en avant mais en gardant l’autre dedans, pour pouvoir l’élargir petit à petit. C’est l’inverse du cliché qu’on a tous de savoir faire du premier coup de chose difficile voir impossible. »

C’est quoi ta première aventure?

« Ma première aventure était pour moi quand j’étais timide et réservé, quand j’avais du mal à adresser la parole à un passant ou rentrer dans un commerce et parler avec les gens. Avec le temps j’ai réussi à devenir Aventurier Indépendant. «

Quels ont été les déclics qui t’ont fait partir à l’Aventure?

« Mon premier déclic est arrivé quand j’étais à Marseille lorsque j’étais comptable et que je visitais les calanques avec un groupe, nous avons pris un bateau pour aller les visiter et face à ce bateau je me sentais comme Leonardo DiCaprio, comme si j’étais le roi du monde. Je sentais que l’aventure était fait pour moi dans mon inconscient.

C’est là qu’un prof qui était là avec nous m’a dit que je n’étais pas fait pour se métier mais que j’étais fait pour partir à l’aventure ou même devenir acteur.

Mon deuxième déclic est arrivé quand j’étais distributeur de publicité de boîtes aux lettres. Pour pouvoir manger et subvenir à mes besoins j’ai donc décidé de faire des tâches qui peuvent être ingrates pour certains. Un jour que j’étais en train de distribuer et qu’il faisait chaud, j’avais le visage noir d’encre, un homme m’a demandé le journal et m’a jeté un pièce de 50 cts au visage. Je me suis dis qu’il fallait que je me bouge car j’étais tombé bien bas.

Maoris1.jpg
Eric chez les Maoris

Mon troisième déclic est quand j’ai vu des photos de la Nouvelle Zélande. Je me suis dis que l’un de mes rêves était de partir là bas pour découvrir les beautés du monde, j’ai donc décidé de partir et de ivre l’aventure au lieu de l’imaginer. »

Quelles sont tes anecdotes de voyage?

« La première de mes anecdotes se passe au Japon. le premier jour ou j’ai décidé de visiter la ville, il y a des forêts et des temples à l’intérieur de la ville ou j’ai pu visiter celui des 47 ronins. Alors que j’étais en train de photographier un temple dans mes derniers jours j’ai eu l’occasion d’être invité pour rentrer dedans et participer à la prière, une preuve d’ouverture d’esprit des moins qui au lieu de me punir de prendre en photos mon invité à partager ce moment avec eux. Le dernier Jour à Tokyo j’ai reçu un bracelet alors que j’étais en train de me promener.

La deuxième de mes anecdotes se passe en Nouvelle Zélande lorsque j’ai pris un bateau, vous pourrez en apprendre plus sur cette partie dans les parties ci-dessous.

Le troisième déclic se passe toujours en NZ, lorsque je suis allé visiter le Mordor.

Tongariro Mordor 3
Eric au Mordor
Tongariro Mordor 4.jpg
Eric au Mordor

Qu’est ce que tu as appris, découvert?

« Lorsque j’étais à Tokyo j’ai eu l’occasion de voir le temple au pied du Mont Fujigrâce à ma rencontre avec le moine du premier temple.

J’ai pris conscience de mon côté humain lorsque j’étais en Nouvelle Zélande et que j’ai fait une crise de panique sur le bateau. Cette expérience m’a permis de prendre conscience de l’importance de la vie mais aussi d’être plus humble plus vulnérable.

Mes voyages m’ont permis de faire des rencontres avec des personnes que je côtoie toujours et avec qui je garde contact régulièrement.

J’ai été émerveillé par les beautés du monde et cela m’a appris à rêver à nouveau.

J’ai compris que notre planète est fragile et qu’il fallait en prendre soin le plus possible, faire preuve de plus de compassion et d’humilité. »

Quels ont été les peurs et les freins qui auraient pu te bloquer? 

« L’argent est toujours l’un des freins problématiques. Mais j’ai pu surmonter cela en décidant de mettre de l’argent de côté pour préparer mes voyages et grâce à mon métier je pouvais travailler quelques heures par jour pour profiter de mon voyage.

La barrière de la langue était une problématique lorsque j’étais au Japon. Mais pour surmonter cela je me suis forcé de parler en anglais et cela m’a permis d’être bien accueilli par les japonais qui à la fin m’aidait pour ne pas être perdu.

J’avais peur de ce que je ne connaissais pas et j’avais du mal à aller vers les autres mais au final j’ai réussis à vaincre cette peur en utilisant la méthode du 1, 2, 3, GO

J’ai vécu une crise de panique qui m’a bloqué et qui m’a fait peur des bateaux, mais grâce à une amie j’ai réussis à surmonter cette peur et à continuer de vivre des aventures sur des bateaux.

Je suis quelqu’un de très réservé et je me suis forcé à aller vers les gens pour pouvoir faire des rencontres et ne pas rester seul bêtement. »

Temple des 47 Ronins.jpg
Le Temple des 47 Ronins

Est ce que tu as des conseils?

« Commencez par vous préparer en lisant des articles sur des blogs ou des groupes facebook. Discutez avec des gens qui sont paris.

Lancez-vous, n’attendez pas la fin de votre vie pour vous lancer. »

Est ce que tu as des nouveaux défis ou des challenges?

  • J’ai prévu de retourner au Japon pour visiter le temple du Mont Fuji et faire la randonnée qui va avec.
  • J’aimerais aussi aller sur la grande muraille de Chine.
  • Thaïlande
  • Philippine
  • Cambodge
  • Rod trip aux USA

Est ce que tu as un mot de la fin?

Parce que vous n’en avez qu’une et parce qu’elle vous appartient, faites de votre vie une aventure mémorable qui vous ressemble!!! 

Randonnée Rakiura 2.jpg
Randonnée Raikiura

Découvrez les Aventures d’Eric

Comment retrouver Eric?

Tongariro Marais Mordor.jpg
Eric dans les Marais du Mordor

Une réponse sur « ERIC AVENTURIER »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s