NE PAS CONFONDRE EMPLOI & TRAVAIL

Ne pas confondre emploi et travail

Quand vous discutez avec quelqu’un qui est sans emploi ça lui arrive souvent de dire qu’il n’a pas de travail et qu’il doit vite en trouver un!

Mais ne vous inquiétez pas cette personne est bel et bien sans emploi car elle a sans doute déjà un travail.

Si vous vous occupez de votre potager, de vos enfants, si vous fabriquer des choses, que vous êtes occupés à faire, vous avez sans doute un travail et vous ne vous en êtes pas encore rendu compte.

url__028109100_1514_11052015

L’emploi, pour faire simple, c’est un travail rémunéré, récompensé par une rémunération, et qui fait l’objet d’un contrat qui, au passage, devrait être qualifié « d’emploi » et non « de travail ». La rémunération récompense un travail précis, réalisé dans un lieu fixe pendant un temps donné. L’emploi a été créé lors de la Révolution industrielle à la fin du XIXème siècle. Il n’existait pas avant.

Dans notre société, l’emploi confère un « poste », un statut social, une considération. L’emploi permet aussi et surtout d’accéder au logement. Tant pis pour toutes celles et ceux qui n’en ont pas, qui n’ont pas d’Assedics, qui ne savent pas qu’ils ont droit au RSA, qui abandonnent la procédure devant sa complexité ou enfin qui s’interdisent par fierté, par amour propre, de le solliciter pour ne pas « revendiquer » leur condition de pauvre.

L’emploi permet également d’entrer dans la fameuse catégorie des « actifs » car c’est bien connu seuls celles et ceux qui ont un emploi sont actifs…

Le travail, quant à lui, c’est une activité diverse et variée qui permet de contribuer au bien commun. Ainsi, lorsque vous exercez une activité artistique, créative ou bénévole, vous travaillez sans pour autant être rémunéré. Le travail ne peut donc ni se raréfier, ni encore moins disparaître.

Il y aura toujours du travail, même je jour où il n’y aura plus d’emplois !

Lorsqu’un artiste peint, lorsqu’un écrivain écrit un roman, lorsqu’un comédien répète une pièce de théâtre, il travaille. Si le premier ne vend aucun tableau, il ne touchera aucune rémunération. Idem pour le second s’il ne trouve aucune maison d’édition pour publier son livre et pour le troisième si la troupe ne trouve aucune scène pour se produire. Le statut d’intermittent du spectacle permet aux artistes de continuer à vivre entre deux projets.

Et il en va exactement de même pour le créateur d’entreprise qui peut travailler plusieurs mois sans toucher la moindre rémunération. Les Assedics peuvent éventuellement lui permettre de « tenir » le temps qu’il puisse vivre de sa nouvelle activité.

Allons plus loin, d’autres personnes, encore plus nombreuses, travaillent sans même avoir la perspective de toucher un jour une rétribution financière. Ainsi, une personne engagée activement dans une association travaille, une mère qui élève ses enfants à la maison travaille, une personne qui jardine travaille, une personne qui bricole chez elle travaille, le/la coach d’une équipe de Foot, de Hand, de Basket, de Volley… travaille, une personne qui partage son enthousiasme dans son voisinage travaille…

Stress-au-travail-santé

Qu’en est-il du demandeur d’emploi ?

S’il n’a pas d’emploi, puisqu’il en recherche un, il a bel et bien un… travail, sa recherche d’emploi ! D’où la pertinence de l’expression consacrée « la recherche d’emploi est un travail à temps plein ».

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s